27 novembre 2011

Sports

  Les sports peuvent se pratiquer en extérieur, en imagerie ou dans une arène dédiée, comme pour le calice.

  L'acrobatie.  L'acrobatie est un sport très répandu qu'on pratique n'importe où. Même les enfants inventent de nouvelles figures et de nouveaux enchaînements. On se livre à des concours et à des compétitions, pour l'argent ou pour le plaisir.

  Le calice.  Le calice est le sport le plus populaire. On y joue dans des arènes dédiées, les ovales, qui doivent ce nom à leur forme. Sur place, deux équipes de quinze joueurs s'affrontent pour emporter le calice, une coupe d'étincelle qui flotte en l'air. Pour marquer des points, les joueurs doivent sauter sur des bases, de petits îlots qui flottent eux aussi en l'air.
  Les courses de calice ont lieu le viquène, mais il y a des entraînements tous les jours. Chaque quartier et chaque ville a son équipe officielle.
  L'Ultime Calice se déroule chaque année. Les meilleures équipes de l'Anneau s'affrontent en seizième, en huitième, en quart, en demi-finale et en finale. Depuis 79, ce sont les Anges Gardiens qui remportent l'Ultime Calice.

  Le duel.  Le duel est un sport qui se pratique surtout en imagerie. On y joue à deux. Chacun se bat contre l'autre. Le gagnant est celui qui tue son adversaire.
  Il existe différentes formes de duels, comme la lutte et le duel à outrance. La lutte oppose deux adversaires de Force, de Taille et de Solidité égales. Les armes et les armures sont interdites.
  Le duel à outrance est illégal, et seules quelques imageries des bas-fonds l'autorisent. Dans ce duel, la mort est définitive. Les duellistes qui s'affrontent savent que personne ne les ressuscitera s'ils meurent au combat. Il leur arrive aussi de lutter contre des créatures féroces.

  Le dragon.  Le dragon nécessite beaucoup d'espace et se pratique surtout dans le ciel. Monter un dragon n'est pas facile?: il faut se tenir debout en équilibre sur son dos comme font les chevaliers vermeils.
  La plupart des amateurs de dragon se contentent de monter de petites guivres plutôt que de grands dracs. Elles sont déjà suffisamment dangereuses et suffisamment difficiles à dresser.

  Le taquet.  Le taquet est un sport de rue. On y joue à deux équipes de dix joueurs maximum. Au début de la partie, chaque équipe dispose ses marques, des pièces de bois qui sonnent quand on les touche. On prend ensuite le taquet, une pièce de bois que les deux équipes se disputent et lancent sur les marques adverses pour les faire sonner.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire