18 mai 2012

Alimentation


  On ne fait qu'un repas par jour, après le travail, autour de cinq heures de l'après-midi. Habituellement, on préfère sortir entre collègues ou entre amis pour prendre son repas. Les imageries ouvrent à partir de quatre heures de l'après-midi et servent jusqu'à trois heures du matin. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les clients, des infâmes gargotes des bas quartiers aux luxueuses salles à manger des beaux quartiers.
  Les enfants, eux, mangent à la maison, seuls ou sous la garde d'une personne de compagnie.

  Végétarisme.  Les elfes sont végétariens. Les autres espèces se plient à cette coutume, à la fois par égard pour les elfes, mais surtout parce parce que la voracité, autrement dit la consommation de viande, est punie de mort définitive.
Heureusement pour les bêtes, il n'y a pas de loi interdisant de manger du poisson. Les elfes ne les considèrent pas comme une espèce intelligente, sans doute parce qu'ils sont muets.

  Œufs & lait.  Même les œufs et les produits laitiers sont d'origine végétale. Les œufs de louve sont de jolis fruits ronds et mous qui poussent en grappes sur les orles. On perce leur peau à la pointe du couteau.
  Quant au lait de gousse, c'est le jus des gousses, de gros fruits jaunes qui pendent sur le tronc des sorges et des tresnes. Quand la gousse est mûre, elle se teinte de taches brunes qui deviennent de plus en plus grosses jusqu'à recouvrir le fruit entier.

  Farines.  La farine de grume est faite à partir d'une céréale, le grume. Elle sert à faire le pain bataille, comme on appelle le pain ordinaire, et le pain délice, où on rajoute du miel et des épices. Elle sert aussi à faire les pâtisseries et les biscuits.
  La farine de tamnerule est faite à partir de tamnerules, de gros tubercules noirs dont on récupère la peau pour faire le cuir. Cette farine, plus fine, sert pour les quenelles, les potages et les entremets.

  Fromages.  De toutes les espèces, ce sont les gnomes qui raffolent le plus du fromage. Ils en ont fait de toutes sortes et pour tous les goûts. Les plus connus sont l'âme-en-peine, le bleu-douillet, le clair-ami, le frère-pot, le gentil-moine, le surjeté et le val-poisse.

  Fruits & légumes.  Les principaux fruits sont les cousines, les fuguettes, les noisemusettes, les plureines, les cœurs de salenices et les grappes de soulve. On les mange comme ça, en salades de fruits et en tartes.
  Les principaux légumes sont les aiguillotes, les esquignoles, les griserelles, les tamerules, les tournetiges et les prismolets. On les sert en purée, en ragoût, en marquisade, en gratins, en tourtes ou en poêlées. On les accompagne de sauces battues, à base d'huile de curve et de vinaigre, ou de sauces brunettes, à base de farine, de beurre, de bouillon ou de lait.

  Herbes & épices.  Les principales herbes sont la cigalette, le frisquet, le girfoliet, la témoigne, la tournemboule et le verfret. Les principales épices sont l'aiguisonde, les baies de sirguce, la carcagne, les clous de tertaille, la noix de pergame et le sel bise.

  Condiments.  La forsune est un condiment fait à partir de graines de forsune broyées dans du vinaigre. Le tout est relevé d'herbes et d'épices.

  Boissons & alcools.  Le cafiat et le mêlebranche se servent chauds (Chaleur 2). Le cafiat est fait à partir de grains torrifiés. Le mêlebranche est plus léger et plus parfumé.
  La bière est faite à partir de grains d'orderin. On distingue les bières blondes, comme l'insurgée ou la toxique, et les bières brunes, comme l'impitoyable ou la fatale. Elles se servent frappée (Froid 2).
  Le vin est fait à partir de grappe de soulve. Les vins rouges, comme le beau-repaire ou le creux charduse, se servent chambrés (Froid 0). Les vins blancs, comme le quilieu-margis et le siclon plaing-gris, se servent frais (Froid 1). Le clos-champelain (on prononce "clochanlin") est un vin blanc effervescent. Il se sert frappé (Froid 2) ou glacé (Froid 3).
  Les alcools comme la liqueur de gousse ou le squale se servent frais (Froid 1). On s'en sert pour faire d'audacieux mélanges : l'immortel, où le squale relevé d'une pointe de crème fouettée se mêle au cafiat chaud, le sang d'ogre, où la liqueur de gousse et le champelain couvrent un soupçon d'œuf de louve, la rivière pourpre, où le vin merveilleux se noie dans la crème de fuguette.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire