23 novembre 2016

Que faites-vous ? (2e partie)

  – La seule façon de sortir d'ici, c'est de pousser une des portes.
  – L'une d'elles ouvre sur le château au centre du labyrinthe. Quant à l'autre, elle ouvre sur…
  – Po-po-po-pom !
  – … la mort certaine.
                  Labyrinthe, 1986.

  Dans le premier article, je me suis interrogé sur les choix possibles en partie. Pour moi, c'est le propre du jeu de rôle : faire des choix. Tous les joueurs en font, y compris le meneur de jeu, des choix en partie, mais aussi hors partie, qui influencent la partie.
  Entre-temps, j'en ai discuté avec Thomas Munier qui partage sensiblement les mêmes idées. Vous retrouverez ses réflexions dans une série de podcasts sur les "atomes" du jeu de rôle : il distingue le jeu esthétique, le jeu social, le jeu tactique et le jeu moral.
  Est-ce que je partage les idées de Thomas ? Pas entièrement, mais son point de vue m'a aidé à étayer le mien.